agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Une nouvelle étape

Dimanche 24 septembre, les grands électeurs du département m’ont fait l’honneur de m’élire Sénateur de l’Essonne.

Après être devenu il y a cinq ans, Président de l’Union des Maires de l’Essonne, mes pairs ont décidé de me confier une responsabilité au plan national.
La vertigineuse abstention aux dernières élections législatives, plus de 50%, a renvoyé l’image d’une démocratie à l’agonie dans l’indifférence générale. Je ne peux m’y résoudre.

Aussi, en cette période où les élus locaux sont trop souvent montrés du doigt par un pouvoir technocratique loin des réalités de terrain, je mesure l’ampleur de la tâche qui est aujourd’hui devant moi.

Pour ma part, j’ai l’intime conviction que la politique doit se recentrer sur le collectif, la modestie et l’action au service de la France, pour entraîner le pays sur la voie du redressement.

Avec les équipes municipales qui se sont succédées à mes côtés, c’est résolument l’état d’esprit dans lequel nous avons travaillé, jour après jour, depuis 2001.

L’injuste et dogmatique loi du 14 février 2014 sur le non-cumul des mandats m’impose aujourd’hui de renoncer à ma fonction de maire de Limours. Sans discernement, elle m’oblige également à choisir entre mon mandat de Conseiller Régional et celui de Conseiller Municipal. C’est bien entendu ce dernier que je conserverai, fidèle en cela à mon engagement à votre service.

En me lançant dans cette aventure, j’ai évidemment anticipé « l’après » et préparé sereinement ce passage de témoin qui interviendra sous un mois et que je présenterai préalablement à chacun et chacune d’entre vous. Soyez certains qu’en continuant à siéger au sein du Conseil Municipal, je demeurerai garant des valeurs de notre engagement : Respect, Ecoute et Disponibilité.

Limours est la ville dans laquelle je suis né, dans laquelle j’ai grandi et elle est indissociable de ma vie. J’y ai fondé ma famille en essayant de me montrer digne de l’héritage humain laissé par nos aînés.

L’ensemble des nombreux messages d’encouragement reçus depuis ma déclaration de candidature m’a profondément touché. Ces témoignages montrent que vous partagez cette immense fierté de voir pour la première fois un enfant du pays accéder au Sénat.

Croyez bien que cette réalité m’oblige et que je tâcherai de me montrer digne de cette responsabilité en respectant la devise de l’illustre sénateur que fut Victor Hugo : « Aimer, c’est agir ».

Fidèlement à vous

Jean-Raymond Hugonet
Maire de Limours
Président de l’Union des Maires de l’Essonne
Conseiller Régional d’Île-de-France